EchangeurMarchésNews

Vente d’altcoins par FTX : quel impact sur le marché ?

Crédit : Shutterstock

L’exchange en faillite a été autorisé à liquider ses actifs crypto d’un montant évalué à 3,4 milliards de dollars. Parmi ceux-ci, de nombreux altcoins comme SOL, ETH, APT, XRP… La faible liquidité laisse craindre un net repli des cours, selon Kaiko.

 

L’actualité de FTX ne se résume pas au procès de son ex-CEO, Sam Bankman-Fried, ni aux possibles futures poursuites contre ses parents, Joseph et Barbara. Car si l’exchange est en faillite, il n’en détient pas moins toujours de nombreux crypto-actifs.

Le montant de ces avoirs est estimé à 3,4 milliards de dollars. Les gérants de la bourse ont obtenu une décision de justice qui aura des conséquences sur les marchés crypto. Le tribunal a donné son aval à une liquidation de ces actifs, dont une part très conséquente d’altcoins.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription (Si vous ne recevez pas d'e-mail, vérifiez dans votre courrier indésirable)

Un condensé de l'actualité Crypto et Web3
livré chaque samedi dans votre boite mail:

Les investisseurs ont anticipé sur des marchés peu liquides

FTX détient ainsi pour plus de 1 milliard de dollars de SOL. L’entreprise est aussi fortement exposée à APT, à hauteur de 137 millions de dollars. XRP représente 119 millions de dollars, le jeton BIT de BitDAO 49 millions de dollars, et STG de Stargate Finance 46 millions de dollars.

S’y ajoutent environ 870 millions de dollars en BTC, ETH et USDT, récapitule l’expert Kaiko, qui s’interroge sur le risque d’un crash des altcoins du fait des cessions à venir.

L’analyse signale d’ailleurs que la valeur attribuée aux actifs crypto de l’entreprise reste très théorique.

Ces évaluations supposent que l’actif crypto peut être liquidé aux prix actuels”.

Or, la faible liquidité de la plupart de ces altcoins complexifie les ventes sans dégradation des cours, voire les rend tout bonnement impossibles.

Volumes et liquidité des altcoins à leur plus bas niveau

FTX prévoit de céder ses pièces numériques par blocs de 50 à 100 millions de dollars par semaine (du samedi au vendredi). Le processus exact n’est pas connu néanmoins. On ignore notamment si l’entreprise cédera « ses avoirs directement par l’intermédiaire de bourses centralisées ou de teneurs de marché de gré à gré ».

L’impact sur le marché pourrait être important, car les volumes et la liquidité des altcoins restent à leur plus bas niveau depuis plusieurs années”, rappelle Kaiko.

Les effets de transactions de gré à gré « ont moins d’impact » néanmoins. Mais pour le spécialiste des données de la finance crypto, « le fait de demander une cotation à un teneur de marché pourrait entraîner des fuites d’informations et conduire à une baisse des prix ».

BTC, ETH et XRP les plus résistants

Aucun scénario idéal n’est donc disponible. D’ailleurs, les détenteurs d’altcoins n’ont pas attendu l’issue judiciaire pour se positionner.

Les prix des altcoins ont chuté dans l’attente d’un impact significatif sur le marché”, et ce, bien avant même la décision du tribunal.

« Les taux de financement SOL et APT restent négatifs », note ainsi Kaiko. Les deux actifs les plus liquides restent BTC et ETH, avec des volumes quotidiens moyens de respectivement 9 et 3,4 milliards de dollars.

Vient ensuite XRP, qui a récemment été réinscrit sur les principales bourses américaines et qui a vu le volume des échanges et la profondeur du marché grimper en flèche”, constatent les analystes.

Des baisses de prix presque inévitables

Quant aux jetons STG et BIT, ils s’agit des « positions les moins liquides ». En effet, les volumes quotidiens moyens ne sont que de quelques millions et la profondeur de marché de « quelques centaines de milliers seulement ».

Les cessions s’annoncent complexes à orchestrer. Les crypto-actifs détenus par FTX ont tous connu une baisse significative de la liquidité au cours de l’année écoulée.

Résultat : les altcoins les plus liquides de FTX ont vu leur liquidité baisser à 50 millions de dollars, contre 90 millions de dollars avant la faillite.

Les données montrent qu’il sera difficile de maintenir des prix stables pour toute liquidation importante d’altcoins”, tranche Kaiko.

  Pour suivre facilement l’actu Crypto et Web3, retrouvez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google News, Facebook et Telegram

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr