NewsNFT

NFT : Yuga Labs débloque les droits sur Cryptopunks et Meebits 

Crédit : Larvalabs

Les détenteurs de NFT Cryptopunks et Meebits peuvent désormais utiliser l’image et la popularité de leur jeton numérique pour lancer divers projets, y compris commerciaux.

 

Comme pour Bored Ape Yacht Club, Yuga Labs a choisi de débloquer les droits de propriété intellectuelle sur ses collections de tokens non fongibles Cryptopunks et Meebits, rachetées plus tôt cette année.

Punks, l’accord sur les droits de propriété intellectuelle pour la collection CryptoPunks est maintenant en ligne. L’objectif principal de Yuga depuis l’acquisition de la propriété intellectuelle de la collection a été d’honorer cette position et de faire ce qu’il faut pour la communauté,” a tweeté Cryptopunks.

La startup américaine, qui levait dernièrement 450 millions de dollars, estime que l’accord « ouvrira la porte à une créativité et à des possibilités infinies pour les punks ».

Même son de cloche du côté de Meebits. « Nous pensons que les droits de propriété intellectuelle inspireront davantage la création et l’ingéniosité parmi les détenteurs », a indiqué le compte Twitter de la collection.

Bored Ape Yacht Club, une collection NFT très populaire lancée par Yuga Labs, permet déjà à ses détenteurs de tirer parti de leur précieux jeton. Un premier restaurant Bored Ape Yacht Club a ainsi ouvert ses portes. Deux propriétaires de tokens ont quant à eux créé un duo de DJ.

Le mois dernier, la startup RTFKT (Nike) a également ouvert les droits pour les détenteurs de tokens de sa collection Clone X.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr