Ethereum (ETH)News

Après The Merge, un risque de scission de la communauté Ethereum ?

Ethereum Merge
Crédit : Shutterstock

Dans une note de recherche, JPMorgan souligne que The Merge se traduit par un recul de la décentralisation et du prix de l’ETH. De plus, le fork réussit à capter des acteurs. Au point d’exposer la communauté Ethereum à un risque ?

 

C’était le 15 septembre. Le réseau Ethereum a mené avec succès sa phase de fusion, aussi appelée The Merge. Depuis, la blockchain publique repose sur un consensus Proof of Stake (PoS) et non plus Proof of Work (PoW).

Une partie des anciens mineurs d’ethers ont trouvé refuge sur un fork ou d’autres réseaux. Dans une note de recherche, citée par Coindesk, JPMorgan constate que certains exchanges et plateformes supportent ainsi EthereumPoW.

19 pools de minage actifs sur EthereumPoW

Pour la validation des transactions, le nouveau réseau compte également au moins 19 anciens pools de minage d’Ethereum, premier du nom, selon la banque. JPMorgan estime que cette scission pourrait diviser la communauté Ethereum.

Un tel scénario catastrophe ne semble toutefois plausible qu’à condition que EthereumPoW s’inscrive dans la durée et fasse émerger des usages suffisants. Or, les principaux protocoles et applications ont pour le moment fait le choix d’Ethereum en PoS.

Par le passé, Ethereum Classic n’avait in fine pas entraîné de scission parmi les utilisateurs et acteurs du réseau. Cette perspective n’est cependant pas le seul aspect qui interpelle JPMorgan.

La banque rappelle que The Merge aurait aussi eu une autre conséquence que l’émergence d’un fork : un recul de son niveau de décentralisation. Ainsi, un nombre réduit d’entités contrôlerait aujourd’hui une majorité des ETH en staking.

Un recul prévisible du cours de l’ETH

Enfin, troisième constat suite à la fusion : le très net repli du cours de l’Ether. Cette perspective n’est toutefois pas véritablement une surprise. Plusieurs analystes prédisaient un effet buy-the-rumor/sell-the-news.

Les traders voient la fusion principalement comme une opportunité d’exposition au prix, et moins comme un argument pour une position au comptant plus fondamentale pour le moment”, signalait Glassnode dès août.

Cette observation s’est confirmée. L’imminence de la fusion a ainsi encouragé l’acquisition d’ETH (et ETC également d’ailleurs), faisant monter le prix du jeton. L’événement réalisé, le cours a retrouvé un niveau plus en adéquation avec le reste du marché.

The Merge : une bonne opération pour l’émission d’ETH

Les politiques de hausse des taux des banques centrales pèsent sur la valeur des actifs risqués auxquels appartiennent les cryptomonnaies, dont ETH et BTC. The Merge reste cependant une bonne opération pour la blockchain.

Plusieurs paramètres le justifient. Premièrement, cette étape était indispensable pour mettre en œuvre d’autres évolutions techniques du réseau et ainsi améliorer enfin scalabilité et coûts des transactions.

Par ailleurs, l’adoption du PoS permet une baisse de 99% de la consommation énergétique d’Ethereum. Enfin, The Merge a un impact sur l’émission de nouveaux jetons et donc la supply globale.

D’après ultrasound.money, l’émission d’ETH a diminué de 95% depuis le 15 septembre et la fusion. Or, à terme, une baisse de la supply pourrait favoriser une appréciation du cours.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr