FranceNewsStablecoin

Just Mining et ses clients touchés par la perte de parité de l’UST

Just Mining
Crédit : Just Mining

Les clients du produits de lending de Just Mining sont affectés par la dé-peg du stablecoin TerraUSD en raison de la diversification mise en place par le prestataire. Les pertes sont couvertes à hauteur de 1250 dollars.

 

Terra, son stablecoin UST et son token LUNA sont parmi les principales victimes de la crise que traverse actuellement le marché des crypto-monnaies. Le cours du LUNA a plongé jusqu’à tendre à présent vers zéro.

Pour ses détenteurs, cet effondrement représente une perte sèche et très conséquente. Elle a pour cause première la chute du stablecoin associé, l’UST. La perte de parité au dollar de l’UST ou dé-peg dans le jargon représente le risque majeur d’un stablecoin.

40% environ des fonds du lending de Just Mining en UST

Contrairement à un token classique, un stablecoin offre en principe une protection face à la volatilité. Mais les investisseurs en crypto peuvent aussi indirectement s’exposer au dé-peg de l’UST au travers d’un produit financier.

Les clients de services de lending sont ainsi également exposés à ce risque, comme le souligne l’actualité du prestataire Just Mining. Sur Twitter et sur son blog, l’entreprise alerte ses clients des répercussions de la défaillance de l’UST sur son produit de lending.

La baisse de l’UST a ainsi eu un impact direct sur le portefeuille lending car ce dernier représente actuellement 39.58% des fonds sur ce produit”, annonce-t-elle. Des clients découvrent peut-être à cette occasion le fonctionnement du produit de Just Mining.

Ces derniers n’ont en effet pas nécessairement investis au départ dans de l’UST. Or, « Just Mining peut être amenée à convertir le stablecoin de souscription » en un autre crypto-actif, dont de l’UST. Et c’est bien ce qui s’est produit.

Diversification des stablecoins et des protocoles

Cette information est indiquée dans les conditions générales de ventes. Le prestataire adopte une stratégie de diversification des stablecoins et des protocoles. Cette approche vise à atténuer les risques.

Le produit de lending de Just Mining répartit dans ce cadre les actifs de ses clients, dont une part conséquente dans l’UST et les protocoles Anchor (100% en UST) et Convex (45% en UST). En résulte via ce produit une exposition globale à l’UST de 37%. Cette part est même montée à 39,58%.

La baisse de l’UST a entrainé un rééquilibrage de la pool que nous utilisons sur Convex. Ce rééquilibrage a augmenté notre exposition à l’UST”, explique Just Mining.

Avec un UST qui cote actuellement 0,515 dollar et non plus un dollar, les clients du lending perdent par conséquent de l’argent. La perte est cependant latente tant que l’actif reste en portefeuille.

73% des clients Just Mining couverts

En conséquence, les clients de Just Mining ont deux options. Conserver leur position et espérer un retour à la parité dollar de l’UST, au risque que la valeur ne tombe à zéro. L’alternative : accepter la moins-value et sortir.

À titre d’exemple, avec un UST à 0.65$ (11.05.22 à 22h00) et une exposition à 39.58% du lending, un client dans ces conditions validera une perte de 13,5% de sa position », calcule Just Mining. 

L’entreprise couvre une partie des pertes. Le plafond par client est de 1250 dollars. Just Mining précise que ce montant permet de couvrir intégralement 73% de ses clients. Pour les autres, la couverture des pertes n’est donc que partielle.

La firme annonce par ailleurs la mise en maintenance de son produit de lending « durant quelques jours jusqu’à rétablissement de la situation. » Celle-ci prend cependant soin de signaler que « cette situation ne résulte en aucun cas d’une défaillance opérationnelle de Just Mining. »

« Par conséquent, aucun autre service ou produit de la plateforme Just Mining n’est impacté par la défaillance du stablecoin UST. » Les investissements de ses clients sont à présent en grande partie dépendants du plan de sauvetage établi par Terraform Labs et de son succès.

Celsius, SwissBorg, Nexo… la concurrence à l’abri ?

Quid des pertes éventuelles sur les autres produits crypto du marché suite aux dé-peg des stablecoins UST et USDT ? Le populaire youtubeur CryptoMatrix fait le point. Coins.fr a pu vérifier ces informations auprès des différents prestataires. Ainsi « Tous les fonds sont en sécurité. Nous restons ouverts comme d’habitude », assure le patron de Celsius, Alex Mashinsky.

Dans le cadre de notre responsabilité de servir notre communauté, Celsius Network a mis en place et respecte des cadres de gestion des risques solides pour assurer la sécurité des actifs sur notre plateforme », ajoute-t-il. Un internaute s’étonne cependant de ne pouvoir effectuer de retrait.

Le ton se veut aussi rassurant chez SwissBorg. « Veuillez noter que tous les rendements sont sûrs et que les stratégies de DeFi ont été restructurées pour minimiser tous les risques et laisser passer la tempête en toute sécurité ».

Le PSAN modifie son programme Smart Yield en migrant les actifs de Curve vers Aave, « où les actifs individuels sont isolés. » Cette stratégie vise à fournir « une sécurité maximale pour les actifs du programme Smart Yield, mais entraînera une baisse de 1 à 2 % des rendements actuels. »

Spécialiste du lending, Nexo est catégorique. « Pour ceux qui se posent la question, Nexo est neutre par rapport au marché et n’a aucune exposition nette à UST ou LUNA. » Même stratégie du côté de YieldApp, qui contrairement à Just Mining estime que l’UST n’offrait pas des garanties suffisantes.

Nous effectuons un contrôle préalable rigoureux et une évaluation des risques pour toutes les listings et tous les déploiements et #UST n’a pas passé ce processus. Par conséquent, nous ne soutenons pas cet actif et il n’a jamais fait partie de la stratégie de YieldApp. Nous continuerons à donner la priorité à la sécurité des actifs de nos clients”

« Compte tenu de sa place dans l’écosystème DeFi et de sa disponibilité sur de nombreux protocoles, l’UST est logiquement devenu l’un des stablecoins utilisés par Just Mining pour notre produit de lending, via les protocoles Anchor et Convex », considère au contraire Just Mining.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.