MétaverseNewsSolana (SOL)

Portals, le métaverse Solana, accueille Binance et FTX

Crédit : Shutterstock

La blockchain Solana dispose de son propre métaverse : Portals. Et l’univers virtuel accueillera prochainement les bureaux des exchanges américains Binance.US et FTX.US.

 

NFT et métaverse ne sont pas l’apanage de la seule blockchain Ethereum. Si le réseau est concurrencé sur la DeFi, comme s’en inquiète d’ailleurs JPMorgan, il l’est aussi sur ces deux marchés en croissance.

Et Solana est là encore un écosystème en plein développement. La blockchain compte notamment un métaverse Web : Portals. Moins populaire que Decentraland ou The Sandbox, Portals compte néanmoins des hôtes de renom.

Les acteurs crypto s’implantent sur Portals

Portals reproduit un environnement urbain grâce aux technologies Web. Binance.US, la filiale américaine de l’exchange international, rejoint donc le métaverse de Solana. C’est le directeur des partenariats qui l’annonce à CoinDesk.

Binance.US ouvre un espace dans Portals Dowtown en mettant l’accent sur la diffusion des dernières actualités, des graphiques et des événements virtuels,” précise Chris Lund. L’implantation de l’exchange en appelle d’autres.

Ainsi, FTX.US sera lui aussi de la partie. Le bras armé de FTX aux États-Unis développera également ses bureaux virtuels dans le métaverse de l’écosystème Solana.

Rien d’étonnant compte tenu de l’investissement de son fondateur Sam Bankman-Fried dans Solana. SBF a notamment lancé un DEX sur la blockchain : Serum. Et le dirigeant promeut le SOL comme un des tokens majeurs, tout comme Avalanche (AVAX).

Solana rival sérieux à Ethereum

Outre Binance et FTX, d’autres projets de l’écosystème Solana développent leur présence sur Portals. C’est le cas notamment de Raydium, Magic Eden, Audius ou Bonfida.

Mais pour rivaliser avec les métaverses Ethereum, Portals va devoir convaincre plus largement. Sur le réseau de référence, Decentraland et The Sandbox captent ainsi des entreprises d’autres secteurs que la crypto.

Samsung va ainsi développer une version virtuelle de ses bureaux de New York dans Decentraland. L’Open d’Australie de tennis se prépare à sa première dans le métaverse. L’équipementier Adidas a quant à lui opté pour The Sandbox.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.