NewsReglementation

Genesis Global Capital sous enquête aux US

Genesis
Crédit : Shutterstock

Genesis Global Capital fait actuellement l’objet d’une enquête aux États-Unis. Les régulateurs tentent de déterminer si le lender crypto a violé les lois sur les valeurs mobilières.

 

Les autorités de régulation américaines ont ouvert une « vaste enquête sur l’interdépendance des entreprises crypto », rapporte Barrons. Elles enquêtent notamment sur Genesis Global Capital, la branche de prêt du courtier en difficulté Genesis, afin de déterminer le lien entre l’entreprise et les investisseurs de détail et si la société du conglomérat Digital Currency Group a enfreint les lois sur les valeurs mobilières.

Joseph Borg, le chef de l’Alabama Securities Commission, a indiqué que son agence, et celles d’autres États, tentaient ainsi de savoir si Genesis, et d’autres sociétés spécialisées dans les actifs numériques, avaient incité les particuliers à investir dans des titres liés à la crypto sans détenir les licences appropriées.

L’ouverture de cette enquête intervient alors que Genesis Global Capital, touchée par la faillite surprise de FTX, a dernièrement suspendu ses services et, à son tour, impactée plusieurs entreprises de l’écosystème, dont Gemini et le français Coinhouse.

Genesis Global Capital a récemment embauché la banque Moelis pour explorer diverses options, dont la possibilité de se déclarer en faillite.

Se voulant rassurant sur les problèmes rencontrés par Genesis, le patron de Digital Currency Group, Barry Silbert, affirmait, la semaine passée, que son groupe résisterait également à ce nouvel hiver crypto.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr