Levées de fonds et AquisitionsMétaverseNews

The Sandbox veut lever 400 millions de dollars : sources

Crédit : Shutterstock

D’après des personnes proches du dossier, le métaverse The Sandbox cherche à lever 400 millions de dollars. Un tour de financement qui propulserait sa valorisation à plus de 4 milliards de dollars.

 

Propriété d’Animoca Brands, le populaire jeu mêlant NFT et monde virtuel The Sandbox discute avec des investisseurs dans le cadre d’une nouvelle levée de fonds, rapporte Bloomberg, citant des sources anonymes proches du dossier.

L’entreprise blockchain chercherait à collecter 400 millions de dollars pour une valorisation à plus de 4 milliards de dollars. L’opération ferait suite à son précédent tour de financement de 93 millions de dollars bouclé à l’automne dernier et dirigé par le japonais Softbank.

Des considérations sont en cours et des détails tels que la taille et la valorisation du nouveau cycle pourraient encore changer en fonction du sentiment du marché et de la demande des investisseurs, ont déclaré les sources.

Ces derniers mois, une myriade de grandes entreprises ont pris leurs quartiers dans le métaverse de la startup cofondée par le français Sebastien Borget. On peut notamment citer Carrefour, Ubisoft, Gucci, HSBC ou encore le groupe Casino.

Plus tôt ce mois-ci durant la conférence Non-Fungible 2022 à Lisbonne, Borget avait indiqué que The Sandbox pourrait réaliser un nouveau tour de financement afin d’embaucher davantage et procéder à des acquisitions.

Le cours du SAND, le token natif de la jeune pousse, progresse de 13,4% sur 24 heures à 2,96 dollars. Il possède aujourd’hui une capitalisation de 3,4 milliards de dollars, selon les données fournies par Coinmarketcap.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.