InstitutionnelNews

BlackRock lance son fonds iShares Blockchain and Tech

Crédit : Shutterstock

Le géant de l’investissement BlackRock a lancé son premier fonds négocié en bourse qui offre une exposition au secteur de la crypto et de la blockchain.

 

Hier, BlackRock a mis sur orbite son ETF iShares Blockchain and Tech. Selon la page de présentation du produit, le fonds négocié en bourse suit un indice composé de sociétés impliquées dans « le développement, l’innovation et l’utilisation des technologies blockchain et crypto ».

Comme le signalait Coins.fr, le plus grand gestionnaire d’actifs de la planète avait déposé un dossier auprès des régulateurs américains pour son fonds axé Web3 en début d’année.

L’iShares Blockchain and Tech suit donc un indice d’entreprises impliquées de près ou de loin dans les actifs numériques et leur technologie sous-jacente. On y retrouve l’exchange Coinbase (11% du fonds), plusieurs mineurs de bitcoins tels que Riot blockchain (10%), Marathon Digital (11%) ou encore Canaan (4%), mais aussi Galaxy Digital (6%), la firme crypto du milliardaire Mike Novogratz. En outre, l’indice comporte également des sociétés plus traditionnelles comme PayPal (4%), Nvidia (4%) et Block – ex Square – (4%).

Alors que le géant aux 10.000 milliards de dollars d’actifs sous gestion observe un intérêt croissant de ses clients pour les crypto-actifs, il investissait, plus tôt ce mois-ci, dans l’émetteur de stablecoins Circle, notamment à l’origine de l’USDC, le second plus grand stablecoin au monde.

Un autre poids lourd de la finance traditionnelle, Charles Schwab, se prépare également à proposer un ETF permettant de s’exposer à l’industrie de la crypto-monnaie.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.