DeFiNews

Celsius réduit ses dettes de 120M$ auprès de Maker

Crédit : Shutterstock

Au cours des dernières 24h, Celsius a versé 120 millions de dollars au protocole DeFi Maker, réduisant ses dettes et le risque de liquidation. Le lender crypto est encore loin d’avoir soldé ses comptes.

 

La plateforme centralisée Celsius enregistrerait-elle des progrès dans sa stratégie pour apurer sa situation financière ? Selon des données de DeFiExplore, le spécialiste des prêts crypto a réalisé trois transactions majeures durant les 24 dernières heures.

Celsius a ainsi remboursé 120 millions de dollars de dettes par l’intermédiaire du protocole Maker. La firme était très exposée sur ce protocole DeFi avec des prêts à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars collatéralisés avec du WBTC (wrapped Bitcoin).

Des prêts sur Maker, Compound et Aave

En remboursant une partie de sa dette, Celsius réduit donc son risque de liquidation. Pour rappel, ce mécanisme intervient lorsqu’un emprunteur n’est pas en mesure de respecter ses échéances (ou quand la valeur du collatéral descend sous un palier).

Dans le cas d’une liquidation, comme en a connu Three Arrows Capital, le collatéral du prêt est alors vendu. Celsius s’écarte d’une telle menace sur Maker (Maker DAO est l’émetteur du stablecoin DAI). D’autres prêts courent néanmoins.

Selon des données on-chain, Celsius détient des prêts collatéralisés sur différents protocoles DeFi. Ainsi, l’entreprise doit encore 82 millions de dollars auprès de Maker. S’y ajoutent également 100 millions via Compound et 175 millions sur Aave.

Les clients de Celsius seront très certainement intéressés par l’avancement des efforts de la plateforme dans ce domaine. En effet, depuis la mi-juin, les détenteurs d’actifs n’ont plus accès à leurs cryptomonnaies.

Celsius a gelé retraits, échanges et transferts depuis cette date. Le 21 juin, la firme prévenait que la stabilisation des liquidités prendrait du temps. Elle n’a depuis communiqué sur aucune date de réactivation de ses services.

La plateforme n’est cependant pas la seule à avoir été contrainte de stopper les transactions. Voyager Digital se trouve dans une situation identique, tout comme Babel Finance. Quant à BlockFi, il a trouvé refuge auprès de FTX, en contrepartie de son indépendance.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.