EchangeurMarchésNews

Sam Bankman-Fried (FTX) : le pire de la crise crypto est derrière nous

Sam Bankman Fried
Sam Bankman Fried - FTX

Le patron de FTX et milliardaire des cryptomonnaies considère que la phase la plus dure de la crise des liquidités est passée. L’exchange se tient à disposition pour aider d’autres entreprises et ainsi préserver la confiance.

 

La chute de Terra, Three Arrows Capital, Voyager Digital ont entamé la confiance des investisseurs et utilisateurs. La fragilité d’acteurs comme Celsius et BlockFi y a aussi contribué et mis en lumière un risque de contagion sur les marchés crypto.

C’est afin de limiter cette contagion, mais aussi pour prévenir un retrait massif des utilisateurs, que Sam Bankman-Fried et FTX ont pris la décision d’intervenir auprès de l’écosystème.

FTX dispose encore de quelques milliards de dollars

C’est ce que défend le fondateur de l’exchange dans une interview accordée à Reuters. « La confiance des consommateurs dans le fait que les choses fonctionneront comme annoncé est incroyablement importante et si elle est brisée, il sera terriblement difficile de la récupérer », argue SBF.

A plusieurs reprises la bourse crypto est donc intervenue, comme avec BlockFi et Voyager Digital. Ce dernier a cependant déclaré faillite cette semaine en se plaçant sous la protection du chapitre 11 de la législation américaine.

Bankman-Fried annonce que son entreprise dispose encore de suffisamment de liquidités, quelques milliards de dollars, pour assister des entreprises crypto. « Cela devient de plus en plus coûteux à chaque fois », reconnaît le dirigeant.

Il ajoute néanmoins que les capitaux de FTX lui permettent, si nécessaire, de réaliser une opération de 2 milliards de dollars. Le fondateur de l’exchange précise en outre mobiliser son propre capital lorsque la transaction n’est pas justifiée pour FTX et ses actionnaires.

Les prix au plus bas ou presque à court terme

Sans plus de précisions, Bankman-Fried indique avoir eu recours à son argent pour soutenir des sociétés en difficulté, et ce à « une ou deux occasions ». Le milliardaire se veut désormais plus optimiste.

Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une menace existentielle pour le secteur”, juge SBF, reconnaissant toutefois « que c’est un peu plus grave que ce que j’avais prévu ». Le pire pourrait à présent être derrière nous.

A court terme, le PDG de FTX estime que les prix devraient se stabiliser après avoir atteint ou être proches de leur plus bas. Mais attention, prévient-il, l’industrie continuera d’être affectée par des facteurs économiques plus larges.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.