News

Gucci va accepter la crypto-monnaie dans plusieurs de ses boutiques

Crédit : iStock

Après une incursion dans le métaverse et les NFT, la griffe florentine Gucci va accepter les paiements en crypto-monnaies, y compris Bitcoin, dans certaines de ses boutiques aux États-Unis.

 

Gucci se prépare à lancer un projet pilote qui débutera plus tard ce mois-ci et permettra à ses clients de payer leurs achats avec des cryptomonnaies dans plusieurs de ses magasins aux États-Unis, rapporte Vogue Business. La maison de mode italienne prévoit ensuite d’étendre le pilote à toutes ses boutiques sur le continent nord-américain.

Dans le détail, lors du passage en caisse, les clients reçoivent un QR code par mail leur permettant de payer leurs emplettes grâce à leur portefeuille crypto.

Dans les villes de Los Angeles, New York, Miami, Atlanta et Las vegas, les 5 boutiques faisant partie du projet pilote accepteront les pièces numériques Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Wrapped Bitcoin, Litecoin, mais aussi les memes coins Dogecoin et Shiba Inu ainsi que 5 stablecoins adossés au dollar US, y compris l’USDC et l’USDT.

Gucci cherche toujours à adopter de nouvelles technologies lorsqu’elles peuvent offrir une expérience améliorée à nos clients […] Maintenant que nous sommes en mesure d’intégrer les crypto-monnaies dans notre système de paiement, il s’agit d’une évolution naturelle pour les clients qui souhaitent disposer de cette option”, a déclaré Marco Bizzarri, président de Gucci.

Gucci a plongé dans le Web3 avec la vente d’un premier NFT au printemps 2021. La griffe florentine a transformé l’essai plus tôt cette année avec le lancement d’une collection complète de NFT en collaboration avec l’artiste Superplastic, dont les tokens se vendent aujourd’hui pour 3,98 ETH minimum sur le marché secondaire, selon les données d’OpenSea. Et plus récemment, au mois de février, l’entreprise annonçait prendre ses quartiers dans le métaverse de The Sandbox afin de proposer des « expériences thématiques » inspirées de sa plateforme Gucci Vault.

Dans le secteur du luxe et de la mode, Gucci n’est pas la seule maison à lorgner les technologies Web3. D’autres grands marques comme Louis Vuitton, Prada ou Dolce & Gabanna ont également commencé à pénétrer cet espace avec notamment la mise sur orbite de séries de jetons non fongibles.

La semaine dernière, lors d’une interview, le designer Philipp Plein, fondateur de la marque éponyme, se disait assez confiant concernant la démocratisation des crypto-monnaies comme moyen de paiement.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr