Le récapNews

Le Récap : Crypto Vs Gafam, Surfin’Bitcoin, Ethereum Bellatrix…

Crédit : Shutterstock

ETH 2.0 arrive avec Bellatrix; Binance s’associe à Mastercard pour démocratiser les actifs numériques; Ledger intègre le plan épargne Bitcoin de StakinSat, 100 millions de dollars de NFT volés… L’actu crypto de la semaine.

 

Les fonds Web3 maintiennent un haut niveau d’activité. Les lancements restent en effet dynamiques malgré l’hiver crypto et l’incertitude quant au retour d’une hausse des cours des monnaies numériques. Durant le seul mois d’août, plusieurs fonds majeurs ont vu le jour chez Shima Capital (200M$), Symbolic Capital (50M$), CoinFund (300M$) ou encore LongHash Ventures (100M$).

Le bilan des 35,9 milliards de dollars levés par les fonds sur le premier semestre 2022 sera peut-être malgré tout difficile à égaler. Ces capitaux devraient permettre de financer de futures licornes et pourquoi pas de sérieux concurrents pour les Gafam, les maîtres du Web2. Pour a16z, la crypto pourrait bien être en capacité de « briser » le pouvoir des actuels géants du net.

Des acteurs du Web en embuscade

Pour Chris Dixon, associé général chez Andreessen Horowitz (a16z), « l’idée d’avoir Internet contrôlé par 5 entreprises est très mauvaise pour les entrepreneurs et les VC ». Le géant du capital-venture aurait donc tout à gagner à voir de nouveaux acteurs menacer cette hégémonie.

Mais les Gafam ne rendront pas aisément les armes, pas plus que les actuels poids lourds de la finance traditionnelle. Les grandes entreprises cotées comme Samsung, Google et BlackRock investissent donc elles aussi dans des startups crypto et blockchain. Leurs stratégies se distinguent toutefois. Samsung, par exemple, parie sur la diversification de son portefeuille. En comparaison, Google et BlackRock misent sur les fournisseurs incontournables de la crypto.

FTX : un futur Gafam de la crypto ?

Parmi les acteurs qui pourraient être en position à l’avenir de faire de l’ombre aux Gafam, Binance se place sans doute parmi les candidats les plus sérieux. FTX s’impose lui aussi de plus en plus comme une entreprise de référence. Ainsi, en plein bear market, l’exchange de SBF a mobilisé des fonds et conclu des accords très profitables, comme avec BlockFi.

Et si FTX est en capacité de réaliser de telles opérations, c’est grâce à sa réussite commerciale de 2021. La bourse crypto a enregistré un chiffre d’affaires supérieur à un milliard de dollars. Ses bénéfices nets sur la période avoisinent par ailleurs les 400 millions de dollars. 2022 est marqué par un ralentissement certes, mais FTX continue malgré tout de croître et de dépenser pour alimenter sa croissance future.

Binance à la riposte avec Mastercard

Comme son rival américain, Binance n’entend pas ralentir l’allure en 2022. La crise constitue au contraire une opportunité pour son développement. Et l’avenir réside notamment pour l’exchange dans le secteur des paiements. En la matière, la bourse fondée par CZ a signé un deal avec Mastercard.

Leur ambition commune : démocratiser les paiements en cryptomonnaies. En concurrence avec Visa, Mastercard veut ouvrir l’accès aux paiements en crypto dans plus de 90 millions de magasins et lance une première carte en Argentine en collaboration avec Binance.

Les NFT : un bien de luxe très convoité

En 2022, le marché des NFT enregistre un très net refroidissement. Le volume de transactions diminue et le prix d’entrée des collections se réduit drastiquement, y compris pour des collections vedettes comme Bored Ape Yacht Club. Les départs forcés chez OpenSea le confirment. Pour autant, ces tokens attisent toujours les convoitises, et pas seulement des collectionneurs.

Les escrocs sont en chasse. D’après un rapport d’Elliptic, pour 100 millions de dollars de NFT ont été volés au cours des 12 derniers mois. Pire, juillet a été le mois où le plus grand nombre de tokens de cette nature ont été dérobés. Le plus souvent, ces vols sont réalisés au travers d’attaques de phishing.

Fusion Ethereum : départ le 6 septembre

Le calendrier de développement d’Ethereum et de sa nouvelle génération a souvent été remanié par le passé. Une incertitude persistait donc encore concernant l’événement que constitue The Merge. Cette semaine, la fondation Ethereum fixe cependant des échéances concernant ce chantier.

Le top départ est fixé au 6 septembre. A cette date, The Merge sera activée sur la Beacon Chain avec Bellatrix. L’étape suivante devrait intervenir entre le 10 et 20 septembre selon la fondation avec la mise à jour Paris. Pas de précipitation néanmoins, en particulier sur le front de la sécurité. La fondation offre jusqu’à 1 million de dollars pour une vulnérabilité dans le réseau Ethereum.

Made in France : Ledger et StackinSat associés

La France a ses champions du Web3, comme Sorare, désormais partenaire des clubs de Ligue 2, mais aussi Ledger, ou encore des jeunes pousses telles que StackinSat. Le créateur du Plan Epargne Bitcoin va d’ailleurs pouvoir compter sur un coup de pouce de la licorne des wallets physiques.

A l’occasion de la conférence Surfin’Bitcoin, les dirigeants de StackinSat et Ledger annonçaient une disponibilité du service auprès des 1,5 million d’utilisateurs de l’application Ledger Live. De quoi aider à réunir des financements pour une prochaine levée de fonds de la startup.

Le patron de Ledger, Pascal Gauthier, est également revenu sur l’actualité de l’entreprise durant une interview exclusive accordée à Coins.fr en marge de l’événement.

Ce qu’il ne fallait aussi pas manquer :

Chaque dimanche matin sur Coins.fr, retrouvez « le Récap Crypto », une rubrique regroupant les principales actualités de la semaine.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr